Dr. Anne Le Pillouer-Prost

Dermatologue Vénérologue
Immeuble Le Grand Prado, 1er étage
20 bis Allées Turcat Mery (Plan d'accès)
13008 MARSEILLE
Tél. : 04.91.60.19.45
N° RPPS : 10003371266
Annuaire CNOM | CNOM E-santé | Informations importantes |
Prise de RDV en ligne
AUG 14

Bienvenue sur le site du Dr. Anne Le Pillouer-Prost ! Vous trouverez ici de nombreuses informations scientifiques concernant mon activité, destinées à répondre aux questions que vous vous posez sur les actes pratiqués en dermatologie et esthétique.


Actualités

Août 2018

Botox -toxine botulique et hypersudation des aisselles

Le Botox toxine botulique est très utilisé pour traiter l’hypersudation des aisselles. Le Botox toxine botulique est efficace à 100%. Les limites de la technique sont la nécessité de répéter les séances tous les 6 mois, le coût autour de 400 euros par séance et les douleurs pendant l’injection. On combine maintenant : L’application de crème anesthésiante sous occlusion pendant 1h30 et l’utilisation de seringues spéciales montées avec des microaiguilles de très fin diamètre 32 ou 34 Gauge (par rapport à 30G avant). Cette combinaison permet de nettement diminuer les douleurs lors des injections de Botox toxine botulique au niveau des aisselles.

Botox -toxine botulique et hypersudation palmo-plnataire (transpiration excessive des paumes des mains ou des plantes des pieds)

Le Botox toxine botulique est très efficace pour soulager les patients souffrant de transpiration excessive palmo-plantaire mais outre le problème du coût répétitif (voir actualités aout 2018), le problème des douleurs lors des injections à l’aiguille nécessaires au niveau palmo-plantaire est difficile à gérer même avec des crèmes anesthésiantes sous occlusion. On utilise depuis peu une technique de délivrance assistée de Botox toxine botulique par laser. Le laser utilisé à faibles paramètres va créer des microperforations dans la barrière cutanée et permettre au Botox toxine botulique de mieux pénétrer (comme pour la technique de mésothérapie sans aiguille appelée mésolaser - voir actualités 2017-2018 et oct 2016). Les douleurs sont minimes passant de 6/7 sur 10 sur les échelles de score de douleurs lors des injections à l’aiguille à … 1/10 lors du passage du laser. Tout cela sans perdre d’efficacité du Botox toxine botulique. En pratique : anesthésie par cr-ème type Emla sous occlusion par gants pendant 1h30, désinfection soigneuse, passage du laser fractionné CO2 doux qui microperfore la barrière cutanée, application de la solution de Botox toxine botulique diluée sur toute la zone, occlusion par gant à nouveau 4h sans se laser les mains, sans appliquer un autre produit. Un article récent sur 10 patients a rapporté l’efficacité de cette technique avant et 2 mois après l’application et surtout montré grâce à des techniques sophistiquées d’évaluation de la sudation que cette pénétration et donc l’efficacité devenait très uniforme, sur toute la zone. Avrec les injections on avait des « ronds » d’efficacité autour des injections avec moins d’efficacité entre les « ronds »

Early investigations in drug delivery of onabotulinumtoxinA using combined fractional ablative laser with impact ultrasound versus injections of onabotulinumtoxin A for palmarhyperhidrosis : a right-left comparison trial

Juillet 2018

Nouvel appareil à ultrasons focalisés haute intensité ou « HIFU » :  Ultraformer III (Classys- DEKA)

L’Ultraformer III est une évolution des précédents modèles d’appareil à ultrasons focalisés haute intensité utilisés depuis une dizaine d’année (Ulthéra ou Ultraformer I et II). Il s’adresse au raffermissement et à la remise en tension des tissus cutanés (skinremodeling ou skintightening des publications) du visage et du corps grâce à des pièces à main spéciales pouvant agir jusqu’à 13 mm de profondeur. Il s’agit d’un traitement non invasif ne nécessitant pas d’éviction sociale et pouvant être réalisé toute l’année

Indications : le « relâchement » de la peau qui est une demande vraiment de plus en plus fréquente

Pour le visage il s’adresse essentiellement à la remise en tension de l’ovale du bas du visage ou à l’élévation de la queue du sourcil pour éclaircir le regard.

Pour le corps il s’adresse à toutes les zones de relâchement cutané modéré.

Dans toutes ces indications l’alternative plus « radicale » si le relâchement est important est le lifting chirurgical.

Comment ça marche ? :

En focalisant les ultrasons de haute intensité on crée en profondeur des points de chauffe et de coagulation qui vont entrainer des rétractions tissulaires, une sorte d’ancrage des tissus en profondeur et la relance de synthèses de collagène autour de ces points (remodelage…). Les résultats sont retardés dans le temps de 3 à 6 mois (temps nécessaire au remodelage cutané).

Dans les conditions normales d’utilisation il n’a jamais été décrit de complications sévères. Douleurs pendant le traitement, rougeurs et gonflements durant quelques heures sont des suites « attendues ». Une hypersensibilité au toucher des zones traitées est rare mais peut persister quelques semaines.

Le coût des séances varie selon la zone à traiter : 500 euros par zone du corps à traiter (1 à 3 séances espacées de 2 à 3 mois), 1200 euros pour 2 séances espacées de 3 mois du visage.

Injections de toxine botulique – dite « Botox » : Utilisation de la seringue 3D secure (3DS)

Depuis quelques mois l’utilisation de cette nouvelle seringue graduée à « clicks » nous permet d’effectuer les traitements de toxine botulique/Botox avec plus de précision et surtout de personnalisation en fonction de la taille des muscles et de leur façon de se contracter propre à chaque personne. La précision est extrêmement utile pour le traitement de zones délicates comme le bas du visage où il faut injecter de faibles doses par points. Et autres atouts non négligeables, l’aiguille montée de 34G étant beaucoup plus fine, les injections sont encore moins douloureuses et les risques de petits bleus encore moins fréquents!

Fin 2017-début 2018

L’engouement pour les techniques douces et combinées de rajeunissement du visage, du décolleté et du dos des mains: mésolaser et lumière pulsée

Rien de tel que la fidélité et l’engouement des patientes pour témoigner en pratique privée de dermatologie esthétique de l’efficacité d’une technique… et c’est bien le cas avec ces techniques douces et combinés associant 2 fois par an environ chacune des 2 techniques

MonaLisa Touch – Octobre rose 2017

Laser CO2 SmartXide Touch –DEKA, 60W, radiofréquence synchronisée et High Peak Pulse quasi froid d’ablation

En ce mois d’octobre rose dédié à l’information, la recherche, la vigilance et les dons pour la lutte contre le cancer du sein nous allons participer cette année à notre façon... Le cabinet vient en effet d’acquérir une nouvelle version de son laser fractionné CO2. Le CO2 précédent était déjà puissant, de 40W et associé à de la radio-fréquence, la nouvelle version a une puissance de 60W toujours avec radio-fréquence et surtout équipée d’un pulse quasi-froid, extrêmement court d’ablation et de la pièce à main gynécologique adaptable… Il permet en bref pour ceux qui ne connaissent pas vraiment la physique des laser d’avoir plus de résultats avec moins d’effets secondaires !

Toutes les indications anciennes persistent : cicatrices d’acné, rajeunissement facial et extra-facial, remodelage des cicatrices pathologiques en général, prévention et minimisation des cicatrices, vaporisation de petites lésions cutanées, xanthelasma, délivrance assistée de médicaments

Mais surtout nous pouvons adapter la pièce à main gynécologique, endo-vaginale, appelée ‘’MonaLisaTouch’’ qui permet d’améliorer les symptômes du syndrome ‘’uro-génital post-ménopausique’’ qui gâche la vie, surtout sexuelle, de milliers de femmes après la ménopause naturelle (au bout de 4-5 ans si on ne peut/veut pas prendre de traitement hormonal substitutif de la ménopause) ou en raison d’une ménopause dite ’’précoce’’ (rares cas de ménopause précoce parfois dès 25 ans…) ou encore beaucoup plus fréquemment précoce mais ‘’induite’’ après traitements des cancers du sein ou des organes génitaux, ce qui nous touche parfois des jeunes femmes dès 25 ans et nous amène à octobre rose… Il est formidable de développer le dépistage précoce, voire génétique comme l’a fait Angelina Jolie, égérie de la mastectomie bilatérale préventive sans complexe (mais certainement avec douleurs quand même comme tout le monde …) amis lorsque cela n’a pu être évité il est nécessaire d’aider à la réparation.

Comment cela fonctionne-t-il ? Le revêtement du vagin est le même que celui de la peau (sauf la couche superficielle de la peau dite couche cornée) et un chirurgien plasticien italien qui utilisait un appareil CO2 fractionné pour rajeunir le visage de ses patientes et dont la femme était atteinte des suites d’un cancer du sein a eu l’idée de concevoir une pièce à main spéciale gynécologique pour en quelque sorte ‘’rajeunir’’ les parois vaginales qui s’atrophient (s’amincissent et se dessèchent) par manque d’hormones avec sécheresse vaginale, brûlures ou démangeaisons, douleurs lors des rapports sexuels, cystites fréquentes voir installation d’une incontinence urinaire, mauvaises odeurs par déséquilibre de la flore vaginale… Les résultats ont été extraordinaires d’emblée et se sont confirmés maintenant sur des milliers de personnes dans le monde entier, les traitements étant plutôt réalisés par des dermatologues, des gynécologues ou des sage-femmes. La pièce à main ressemble à un petit speculum avec un anneau d’insertion à poser à l’entrée pour le guidage. Le traitement se fait au cabinet, sans anesthésie (quasi-indolore), rapidement (le geste lui-même ne dure que quelques minutes), sans suites en dehors de pertes minimes durant 2 à 3 jours et surtout il est efficace améliorant les signes décrits dès la première séance. Le pourcentage des patientes satisfaites après 3 séances est élevé, publié dans des études scientifiques, de 84%

Les témoignages ne manquent pas sur internet… Vous pouvez les consulter !

Liste à jour des appareils disponibles lasers, lampes et radio-fréquences (octobre 2016)

-  Lasers ablatifs CO2 : 2 appareils pouvant fonctionner en mode convoentionnel ou fractionné

SmartXide DOT² 40W  associé à de la radio-fréquence bipôlaire (lissage des rides, atténuation des cicatrices d'acné, des vergetures...)

SmatXide DOT 30W (utilisé pour les techniques de mésothérapie délivrée par laser et intensification de la photothérapie dynamique)

-  Lasers vasculaires

Laser à colorant pulsé : VasQ - DEKA 595 nm

Lumière pulsée intensifiée par rhodamine 500-950 nm

- Laser de détatouage Q-switch:YAG 1064 et 532 nm:  Tatoostar Aesclepion

- Lasers épilatoires: Alexandrite 755 nm, Nd:YAG long pulse 1064 nm et lumières pulsées

- Appareil de cryolipolyse : Coolsculpting Zeltiq avec toutes les pièces à main y compris cool-mini (sous menton, petites zones), cool-smooth Pro (plate pour culotte de cheval notamment) et les classiques cool - core, curve, fit, max....

- Appareil de photobiomodulation ''LEDs'': LED rouge et jaune Medelisol Deleo, casque LEDs et diodes rouges pulsées iGrow

- Radio-fréquence bipôlaire: anticellulite (BodyFx, MiniFx), remise en tension (Forma, Forma Plus), fractionné à aiguilles isolées ou non (Fractora) - Inmode

Nouveautés pratiques au cabinet

Octobre 2016

Le mois de septembre 2016 a été très chargé en congrès  médicaux qui ont été l'occasion de faire à nouveau le point sur de nombreuses technologies dans le domaine de la dermatologie interventionnelle esthétique et/ou laser

- L'épilation laser : personne ne "résiste" à l'épilation laser, si un patient est déçu c'est qu'il y a eu une mauvaise indication de la technique ou une mauvaise information sur la possibilité des résultats à obtenir. Uen pilosité faciale chez une femme est toujours hormonlae même si les taux circulants d'hormones sont normaux c'est qu'il ya une anomalie au niveau des récepteurs ou des taux locaux de ces hormones. Il faut savoir dépister les cas difficiles en fonction du contexte hormonal particulier (âge jeune, homme, hyperpilosité, hirsutisme, traitements ou implants à la progestérone...), de la couleur des poils et informer personnellement chaque patient des possibilité réelles qui sont différentes selon chacun. L'hidradénite suppurée (maladie de Verneuil, nodules inflammatoires des aines ou des aisselles, kyste du sinus pilonidal...)et folliculites, poils incarnés... sont d'excellentes indications médicales de l'épilation laser pour éviter de nouvelles lésions. En modifiant les propriétés physico-chimiques des poils on stoppe l'inflammation qui conduit à la formation de nouveux kystes.

- La délivrance assistée de topiques par microporation de l'épiderme: l'épiderme est une barrière qui protège notre peau des agressions extérieures mais qui  limite la pénétration et donc l'efficacité des actifs médicamenteux ou esthétiques. Il peut être intéressant d'utiliser cette technique pour : le rajeunissement (mésothérapie assistée par laser ou photothérapie dynamique intensifiée), les pertes de cheveux (mésothérapie assistée par laser ou roller), les cicatrices surtout hypertrophiques, rouges et gonflées (application de corticoides après laser), les précancers et cancers de peau superficiels, non mélaniques (photothérapie dynamique intensifiée, délivrance assistée de 5FU, imiquimod ou ingénol mébutate)....de nombreuses recherches sont en cours en dermatologie et nous les suivons de près.

- La toxine botulique : les effets secondaires recensés ont beaucoup diminués ces 10 dernières années et les cas de résistance vraie (perte d'efficacité par apparition d'anticorps) sont rarissimes aux doses utilisées en esthétique. Lorsqu'une "résistance" apparaît il s'agit en fait beaucoup plus souvent d'une ''pseudo-résistance'': erreurs de dilution, de stockage, de points et/ou de doses utilisées, perte de l'effet placebo, aggravation de rides statiques avec le vieillissement (la toxine ne traite que les rides dynamiques dus au fonctionnement des muscles de la mimique)...Il faut arrêter les injections, faire des photos statiques et dynamiques, injecter de nouveau une zone, contrôler à 3 semaines avec de nouveau des photos statiques et dynamiques et si vraiment il y a résistance faire des recherches d'anticorps neutralisants.

- L'utilisation de la lumière du jour en photothérapie dynamique pour traiter les champs de précancers et cancers cutanés superficiels non mélaniques étendus: elle est enfin reconnue en France et va se développer. Nous l'utilions déjà depuis 2010 sur la base des données de la littérature internationale. Nous la proposons ''intensifiée'' par laser pour augmenter l'efficacité et diminuer le nombre de séances tout en conservant la bonne tolérance (non douloureux)

 - Les indications médicales des lasers et techniques esthétiques: non remboursées par la sécurité sociale mais de plus en plus nombreuses: cicatrices, acné, verrues, restauration génitale post-ménopausique, certaines formes de vitiligo...

Juin 2016

Nouvelle technologie au cabinet : Radio-fréquence bipôlaire fractionnée à aiguilles isolées (Fractora, Inmode TM – Invasix)

Et nouvelle communication sur ce sujet lors des Journées Parisiennes du Groupe Laser de la Société Française de Dermatologie début juin avec ci-desous les points clefs :

Le domaine des appareils de radio-fréquences est vaste, la terminologie complexe et les patients peuvent y perdre leur… latin !

Notre avis

Pour en savoir plus : Télécharger ici

Vidéos bientôt disponibles...

Mars 2016

Nouveautés dans la prise en charge de l’alopécie (chute de cheveux) : En complèment des traitements classiques chez l’homme et la femme nous proposons :

Des séances de mésothérapie par microporation de la barrière cutanée (création de microtrous pour perforer la peau et favoriser le passage des substances jusqu’à leurs cibles profondes : les bulbes pilaires) soit par laser quand il reste peu de cheveux, soit par microroller (vidéos bientôt disponibles...)

ET

De la photobiomodulation douce : Utilisation des lumières LEDs Rouges et diodes de basse énergie pour favoriser la pousse pilaire (casque IGROW – Apira science www.igrowlaser.com)

NB Pour l’instant nous ne prescrivons pas de nouvelles formulations ou préparations à base de produits tels que le Latanoprost ou autre. Ils n’ont pas encore fait la preuve de leur efficacité versus le Minoxidil dans les études scientifiques (qui sont en cours pour déterminer le pourcentage, l’efficacité, les risques…). Le Minoxidil topique et le Finastéride per os restent les molécules de référence en 2016. Quelques trucs et astuces pour mieux bénéficier de leur efficacité et diminuer leurs effets secondaires peuvent être utiles et pourront vous être communiqués durant la première consultation qui reste une consultation générale, complète et d’information.

Janvier 2016

Déménagement du cabinet dans de nouveaux locaux de 300 m² au 1er étage de l’immeuble du Grand Prado B : 20, Allées Turcat Mery, 13008, Marseille, près du métro et du Parking Périer. Merci de noter le nouveau numéro de téléphone : 04 91 60 19 45. L’adresse internet n’a pas changé : docteurlepillouer@gmail.com

Conférence de presse durant le congrès international de l’IMCAS à Paris fin janvier 2016 : No pause à la ménopause ou comment rester jeune après 50 ans (télécharger ici),

Octobre 2015

Cryolipolyse, Coolsculpting de Zeltiq, 2 nouvelles pièces à main de cryolipolyse,

Septembre 2015

              La délivrance de topiques ou de médicaments dans la peau "assistée" par laser fractionné ablatif ou sand paper abrasion ou microneedling. Toutes les techniques suceptibles d'abraser ou de créer des micropuits d'interruption dans la barrière cutanée qui fait obstacle au passage des molécules de rajeunissement et de traitement dans la peau vont permettre la pénétration des agents appliqués directement dans la profondeur de la peau et décupler leur activité. De nombreuses indications existent en médecine : nouvelles techniques de vaccination, traitement de l'hypofertilité, traitement des cancers..., en dermatologie médicale et pour les cancers de la peau: photothérapie dynamique "intensifiée", application dans les cas résistants (par exemple du dos des mains) de Efudix (5-FU) ou Aldara (Imiquimod) ou Picato (Ingénolmébutate) après laser fractionné, application de Kénacort (corticoide retard en lotion) sur les cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes ou contractées ou pour d'autres pathologies comme le granulome annulaire, le lichen, le psoriasis....et bien sûr en esthétique ce que nous avions appelé "mésolaser" : application de produits de mésothérapie de rajeunissement sans injection, donc sans hématomes, sans papule etc etc : coktails d'anti-oxydants  et de vitamines (NCTF 135 HA- Filorga ou Cytolcare - Vivacy), acides hyaluroniques (MHA-18 Filorga, Skinbooster Restylane Vital - Galderma) et inducteurs tissulaires : Radiesse (hydroxyapatite de calcium), Elansé (polycaprolactone) ou Sculptra (acide L Polylactique). cette technique de "microporation" avant application de topiques de comblement ou d'inducteurs tissulaires peut également être appliquée à la prise en charge des vergetures, des cicatrices atrophiques post-chirurgicales ou post-traumatiques, des cicatrices d'acné.

             Rajeunissement du dos des mains Microporation par laser fractionné CO2 et application de Radiesse

             Vergetures sévères : microporation et application de Sculptra

Juin 2015

                Début de mise en place de fils tenseurs courts résorbables (Silhouette Soft laboratoire Sinclair): Un nouvelle arme pour obtenir de bons effets temporaires (12-18 mois) de "lifting" par remise en tension des vecteurs de ptose du visage: atténuation des sillons naso-géniens, amélioratoion de l'ovale, de la ptose du bas du visage et du cou. Les fils sont placés en U ou en L et pour avoir un bon résultat à 1 mois il faut accepter un certain effet de "drapé" des joues ou du cou pendant 8 à 15 jours, sinon la pose est simple comme une injection d'acide hyaluronique à la canule, rien de plus!

Mai 2015

Rajeunissement relissage fractionné CO2

Cliquez ici pour voir la vidéo.

LASER et cicatrices d'acné

Cliquez ici pour voir la vidéo.

Injection des lèvres

Cliquez ici pour voir la vidéo.

Injections de Botox HAUT du VISAGE

Cliquez ici pour voir la vidéo.

Acné du visage

Cliquez ici pour voir la vidéo.

Février 2015

Septembre 2014

La galerie de phtos avant/après de la rubrique esthétique s'enrichit, n'hésitez pas à la consulter

Juin 2014

Alopécie : prise en charge par technique de méso-roller et LED (Filorga)

Cliquer ici pour visionner la vidéo.

Rajeunissement décolleté, visage, cou, dos des mains etc... par méso-laser et LED (Filorga)

Cliquer ici pour visionner la vidéo.

Mai 2014: Coolsmooth du Coolsculpting- Zeltig

La nouvelle pièce à main tant attendue pour traiter les amas graisseux de la zone de la culotte de cheval est disponible au cabinet.

Appareil de cryolipolyse et lipostructure (Coolsculpting – Zeltig)

Pour traiter les amas graisseux localisés (abdomen, flancs, face interne des cuisses et des genoux, excès de poitrine appelé gynécomastie chez l’homme…). Versus liposuccion mais sans anesthésie, au cabinet du dermatologue et sans les complications habituelles (notamment sans les effets de « vagues »)

Cliquer ici pour télécharger la fiche d'information

Lasers

Changement de laser CO2 pour un modèle supérieur

Le SmartXide DOT ² de 40W associé à de la radio-fréquence remplace le SmartXide DOT simple de 30 W : pour une meilleure efficacité dans les relissages pour le rajeunissement du visage, dans les traitements des cicatrices d’acné, dans les vergetures…

Détatouage : nouvelles modalités

Actuellement pour améliorer nos résultats et sur la base de publications et communications lors de congrès récents nous proposons les plus nouvelles techniques de détatouage

Traitement par laser des "Onychomycoses" (atteinte des ongles par des champignons)

Après confirmation du diagnostic par des prélèvements car souvent les pathologies "résistantes" sont dues à autre chose que les champignons (par exemple microtraumatismes, psoriasis unguéal...). Il faut donc venir avec l'ongle ou les ongles assez "longs" et non traités si possible depuis 3 mois

On peut alors utiliser le laser Nd-YAG LP 3 à 4 passages… 3 à 4 séances espacées de 1 semaine environ

Traitement de l'acné résistante sévère par photothérapie dynamique

Voir article Dermagazine février 2013 ci-dessous.

Utilisation de la lumière du jour pour la photothérapie dynamique contre les cancers et précancers cutanés

L’idée est venue des universitaires de Copenhague et leurs publications s’échelonnent maintenant depuis 2006 …D’autres équipes sont venues ajouter leur expérience, notamment des Australiens. Et ça marche … bien et avec beaucoup moins de douleurs que sous la LED rouge au cabinet du dermatologue. Mais cela ne s’adresse qu’aux pré-cancers (c'est-à-dire aux kératoses actiniques et pas aux carcinomes) et il faut être très scrupuleux et bien respecter à la lettre le protocole : cliquez ici pour le télécharger.

Utilisation des lasers fractionnés pour augmenter l’efficacité de la photothérapie dynamique contre les cancers et les pré-cancers cutanés

Là encore sur la base d’études de la même équipe de Copenhague sur l’animal puis chez l’homme, nous utilisons le laser CO2 fractionné pour augmenter la pénétration de la crème qui contient le photosensibilisant et donc améliorer l’efficacité des traitements et raccourcir les temps d’incubation. Cela peut majorer les douleurs mais est directement corrélé à une plus grande efficacité.

Injections

Tendances pratiques :

Toxine botulique

Tendances pratiques :

Articles et conférences de presse 2012-2014

Communications 2014

Publications 2014